par Anoushka
accèdez à nos discussions
Mon fantasme de femme : L'amour avec une autre femme

1ére fois avec une autre femme


Anoushka est une superbe jeune femme qui n’a pas froid aux yeux. Très féminine, elle a toujours été sûre de son charme auprès des hommes. Ses tenues toujours sexy indiquent qu’elle ne souhaite surtout pas passer inaperçue. « Ma plus grande crainte, c’est qu’on ne me voit pas, de devenir transparente comme tant de femmes.

J’ai besoin de sentir le regard des hommes sur moi en permanence. Même de dos, je le sens qui me couvre de désir. Pour moi, la séduction est un combat permanent. En fait, j’ai le sentiment de parfaitement maîtrisée les codes avec les hommes. Depuis peu, avec mon compagnon, nous fréquentons des clubs libertins. Il aime me regarder être prise par plusieurs hommes. Cette idée nous est venue naturellement car nous aimons, depuis toujours,  faire l’amour dans des lieux publics.  Mais,  jusqu’à présent, nous n’avions jamais parlé que je fasse l’amour avec une autre femme. Or, depuis peu, j’ai repéré dans le club où nous avons l’habitude d’aller une femme apparemment non accompagnée qui me regardait intensément et  m’a même furtivement caressée les fesses.

Depuis cette soirée, je ne cesse de fantasmer sur elle. La douceur de sa caresse m’avait surprise, c’est pour cela que je m’étais retournée et l’avais aperçue. Depuis cette sensation ne m’a pas quittée et je revis cette scène en permanence dans mes fantasmes. Bien sûr, j’y mets des variantes de plus en plus osées.  Comme cela me gênait vis-à-vis d’Alain, mon compagnon, je me suis décidée à lui en parler. A ma grande surprise, il a tout de suite été très enthousiaste, n’hésitant pas à m’avouer qu’il y songeait depuis un certain temps mais n’osait pas m’en parler de peur de me choquer.  Le soir où nous avons décidé de passer à l’acte, j’avais encore quelques appréhensions.

Pour moi, coucher avec une femme, c’est un peu coucher avec moi-même et aussi montrer un autre visage de moi-même. Ce soir-là, il y avait pas mal de monde et notre « amie » était venue accompagnée avec une autre femme. Toutes deux semblaient très amoureuses et cela m’excitait déjà de les regarder se toucher et se caresser dans la pénombre. Elle m’a regardée longuement comme si elle m’attendait puis nous nous sommes allongées sur un des matelas dans un petit box. Mon compagnon et sa copine puis un petit groupe ont fait cercle autour de nous. J’ai appris plus tard que c’était une « bi » très connue dans le club.  Langoureusement, elle a exploré chaque partie de mon corps me révélant des sensations insoupçonnées. Très vite, j’ai oublié le public qui nous regardait pour me concentrer uniquement à ma jouissance. Puis j’ai soudain senti quelque chose de dur et doux parcourir nos corps,  c’était mon compagnon qui venait se joindre à la fête. J’avoue que j’ai été un peu déçue qu’il s’immisce ainsi.  Il m’a avoué plus tard qu’il avait eu du mal à se sentir exclu du spectacle. Bien sûr tout cela est resté anonyme.

Le hasard fait que je n’ai pas revu cette femme mais j’ai très envie de recommencer l’expérience car elle m’a permis de me développer encore davantage mon potentiel de séduction et de me sentir encore plus femme. Cette fois, mon compagnon m’a promis de me laisser maîtresse du jeu. »

Comment this article

To comment on this article in the forum you must be registered and logged.

Comments (0)



Un drôle de moment, un drôle de sentiment, une expérience à part.

Bonjour, je vous écris pour vous raconter une histoire qui m’est arrivé et qui ne sort plus de ma tête, elle me hante...

Magali

Magali n’a jamais oublié la vision de son père quand il arborait sa tenue de gendarme. « Le matin, avant de partir à...